Une fois créé, le site internet a tout de même besoin de quelqu’un qui s’occupe de lui : il faut le mettre à jour, actualiser ses fonctionnalités, le développer, etc. C’est le rôle du webmaster. Ce professionnel de l’informatique travaille en lien étroit avec le développeur web et le chef de projet web. Ce travail demande la rigueur et de l’implication, car le webmestre mène plusieurs projets en même temps.

Les qualités requises pour exercer la profession de webmestre

Le webmaster doit être polyglotte : il maîtrise l’anglais, mais également les langages HTML, Java Script et CSS. Il sait faire du développement, de l’intégration, de la programmation. Le webmestre doit également pratiquer la veille informationnelle et concurrentielle pour être à l’affût des dernières tendances. Il aime le relationnel : dans son travail, il est amené à souvent travailler en équipe avec d’autres professionnels de l’informatique et des intervenants externes.

Enfin, il doit être créatif et ne jamais s’arrêter d’imaginer des nouveautés pour son site web ! En clair, le webmaster est un peu un couteau suisse de l’informatique : il sait tout faire. Rassurez-vous, tout cela s’apprend dans des formations spécialisées que nous allons vous présenter tout de suite !

Les formations pour accéder au métier de webmaster

Voici les principales formations existantes pour devenir webmestre :

  • BTS services informatiques aux organisations :

Bac+2 dispensé en 2 ans en lycée.

  • Bachelor métiers du web :

Bac+3 dispensé en 3 ans en école d’informatique.

  • Licence pro informatique :

Bac+3 dispensé en 1 an en IUT.

  • Master création numérique :

Bac+5 dispensé en à l’université en 2 ans.

  • Diplôme d’ingénieur spécialité informatique :

Bac+5 dispensé en école d’ingénieurs informatique en 2 ans.

Salaire d’un webmaster

Un webmaster débutant peut commencer sa carrière avec un salaire de 2000 euros mensuels environ.

Où exercer ce métier ?

En entreprise ou chez un prestataire de services informatiques, le webmestre peut facilement trouver un poste. Il peut également faire du télétravail en se mettant en statut « autoentrepreneur ».

Faire évoluer sa carrière de webmaster

Le webmaster étant indispensable à une entreprise présente sur internet, il peut facilement faire évoluer sa carrière en interne et devenir chef de projet web ou directeur technique. Il peut également conserver son poste de webmaster et se spécialiser dans un domaine de maintenance comme la rédaction ou le webdesign.